› Économie

ZLECAF : Afreximbank et ITC s’associent

Si sa date de mise en œuvre, fixée au 1er juillet 2020, n’est plus réaliste, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) continue de mobiliser les acteurs, qui s’y préparent. C’est dans cette perspective que la Banque africaine d’import export (Afreximbank) vient de conclure un partenariat avec le Centre du commerce international (ITC), agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et des Nations Unies.

« Notre initiative conjointe avec l’ITC est un moyen proactif de soutenir la mise en œuvre de la ZLECAF et de fournir aux PME les outils nécessaires pour répondre plus efficacement aux défis économiques et sociaux posés par la pandémie mondiale », a expliqué le Directeur général de l’initiative pour le commerce intra-africain d’Afreximbank.

L’objectif est de former les dirigeants et propriétaires de micro, petites et moyennes entreprises (MPME) afin de les doter des connaissances et compétences nécessaires à un commerce transfrontalier efficace. L’occasion pour les « entreprises africaines,  d’apprendre, de planifier, de réussir et  de se développer en tirant parti de la ZLECAF ».

La formation, encadrée par Afreximbank Academy et gérée par la plateforme multilingue de l’Academy des PME de l’ITC, bénéficiera d’abord à trois pays : le Nigeria, le Rwanda et la Côte d’Ivoire.

Avec seulement 17% du taux global en Afrique, le commerce intra africain est sur une bonne dynamique et a connu une hausse de 5% en 2018.  Dans la perspective de la fin de la pandémie, il doit amorcer un nouvel élan.

Fatoumata Maguiraga avec La tribuneafrique

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut