› Politique

Mali – Crise politique : La CEDEAO s’implique pour une solution

La CEDEAO a envoyé jeudi 18 juin une mission de médiation au Mali afin de trouver des solutions à la crise politique que traverse le pays. Après le premier ministre Boubou Cissé, c’est à huis-clos qu’elle a rencontré le Mouvement du 5 juin, l’imam Mahmoud Dicko et la majorité présidentielle.

La rencontre ressemblait au bal des patients chez le médecin traitant. Tour à tour, dans un hôtel de Bamako, les principaux acteurs de la crise politique ont été reçus par la CEDEAO, déléguée pour, officiellement, écouter les différentes parties et trouver un compromis. « Il y a en ce moment un défi politique, social au Mali. Donc, en tant que président de la Cédéao, le président (du Niger Mahamadou Issoufou) nous a chargés de nous y rendre pour essayer de faire de la médiation », avait expliqué auparavant sur la radio d’Etat du Niger le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Geoffrey Onyeama.

Cependant dans les faits, c’est surtout pour demander au Mouvement du 5 juin d’annuler sa manifestation de ce vendredi 19 juin appelant le Président IBK à la démission, impossible selon les organisateurs. « La position du M 5 à la date d’aujourd’hui est l’exigence de la démission du président de la République et de son régime. Nous avons indiqué très clairement à la CEDEAO qu’il nous est pratiquement impossible sur le plan organisationnel de reporter le grand rassemblement patriotique du vendredi 19 juin », a expliqué Choguel Maïga, Président par intérim du Front pour la Sauvegarde de la démocratie (FSD).

Durant une heure de temps, l’imam Mahmoud Dicko s’est entretenu avec la délégation de la CEDEAO, mais n’a pas souhaité s’exprimé à sa sortie.

La majorité présidentielle était représentée par le DR. Bocar Treta. Il confie que la CEDEAO est au Mali afin de connaitre les préoccupations de toutes les parties prenantes. « Nous avons expliqué notre lecture, ils l’ont enregistrée et vont certainement nous revenir. C’est à ce moment-là qu’on pourrait essayer de dégager les principales pistes de sortie de crise. »

La délégation de la CEDEAO comprend les ministres des Affaires étrangères nigérien et ivoirien Kalla Ankourao et Ally Coulibaly, ainsi que le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou. Elle va également rencontrer le Président Ibrahim Boubacar Kéïta.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut