Société › Actualités Société

Mali – Tombouctou : Quelle gestion de la Covid-19 ?

La région de Tombouctou enregistre de nombreux cas de Covid-19. Une explosion qui s’explique selon des responsables locaux par une certaine insouciance de la population et les tests désormais effectués en masse. Comment est gérée la Covid-19 dans la région ?

Tombouctou dispose d’un centre de prise en charge de 60 places environ. Sur ce site, un bâtiment d’une capacité de 12 places accueille des patients. Le reste est pris en charge sous des tentes dotées d’humidificateurs pour maintenir une température agréable. Les autorités sanitaires affirment également que tous les médecins points focaux des Centres de santé de référence (CSRéf) ont été formés à la prise en charge des patients.

« La gestion de la Covid-19 à Tombouctou n’est pas différente de celle des autres régions, seulement la particularité est qu’à Tombouctou il y a plus de cas que dans les autres régions. Cela est dû au fait que nous procédons à un dépistage de masse. Nous prélevons en moyenne 60 à 70 personnes par jour, ce qui n’est pas le cas ailleurs.

Plus les tests se font, plus les cas sont révélés », explique Dr Charles Dara, spécialiste en maladies infectieuses et tropicales et responsable du centre de traitement de la Covid-19 à Tombouctou. Mais il déplore l’insouciance de la population, car elle ne respecte selon lui aucune des consignes données par l’État.

Les décès communautaires posent également problème, car plus de 90% interviennent avant l’admission au centre. Une inquiétude que partage El Hadj Alhousseyni, journaliste et jeune actif de la région, qui déplore que les « personnes attendent que le malade soit dans un état critique pour se rendre à l’hôpital ». Il ajoute que 15 décès dus à la Covid-19 ont été constatés récemment, dont 13 en dehors du centre de prise en charge.

Néanmoins, une prise de conscience semble gagner les habitants de la région, qui au départ étaient très réticents. De plus, les autorités saluent la chaîne de solidarité nationale et locale qui est en train de se former, avec des donations pour venir en aide au personnel du centre de prise en charge et aux malades.

Malheureusement, à Tombouctou, quand une personne décède, elle est enterrée quelques heures après par sa famille. Les autorités sanitaires ne sont informées que plusieurs jours plus tard. Dans ce cas, il est difficile pour le centre de dire que si ces décès sont dus à la Covid-19 ou pas.

Aminata Keita

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut