Politique › Sécurité & Terrorisme

Mali: La Mission onusienne s’indigne des attaques au Centre du pays

Le Centre du Mali en proie aux attaques terroristes meurtrières. Les 1er et 2 juillet 2020, trente deux (32) civils ont perdu la vie dans des attaques visant quatre (04) villages dogon (Gouari, Djimdo, Pangadougou et Dialakanda) dans la commune de Tori et Diallassagou, cercle de Bankass, région de Mopti.

L’Amap précise également que le détachement des FAMA qui est allé au secours à Gouari est tombé dans une embuscade, au cours de la quelle 7 militaires ont été tués, un autre blessé et 4 véhicules brûlés. Ces attaques imputées à des hommes armés non identifiés viennent s’ajouter au tourment que vivent les populations du centre face à une insécurité grandissante qui bat son plein.

La Communauté internationale à l’instar de la Minusma « vivement préoccupée par des allégations récurrentes faisant état de meurtres et d’exécutions sommaires de civils, y compris d’enfants, au cours d’une série d’attaques perpétrées ces dernières semaines dans le centre du Mali » s’indigne face à ces violences persistantes au Centre du pays.

Conformément à son Mandat, la MINUSMA mène une série d’enquêtes sur des attaques, des violences et abus graves des droits de l’Homme au Centre. La Mission onusienne « poursuit ses efforts de réconciliation entre les communautés, tout en déployant d’importants moyens sécuritaires dans les zones concernées pour renforcer la protection des populations civiles ».

Le 7 juin dernier, les autorités ont annoncé des enquêtes en cours dans le Centre du pays.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut