› Politique

M5 – Rassemblement du 10 juillet: Adama Ben Diarra répond aux 3 questions de la rédaction

3Quest-Adama B Diarra

Le mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) continue de mettre la pression sur le président Ibrahim Boubacar Keita et son régime. Le comité stratégique du M5-RFP appelle de nouveau les Maliens à manifester ce vendredi 10 juillet 2020 pour exiger le départ d’IBK. C’est dans ce cadre que Adama Ben Diarra, membre du Comité stratégique du M5 – RFP, répond aux 3 questions de la rédaction. 

 

Quel est le mot d’ordre pour le rassemblement du 10 juillet 2020 ?

Le mot d’ordre demeure la démission du Président de la République et de son régime. Quand le Président nous a invités le 5 juillet, nous avions pensé que c’était pour discuter du contenu du mémorandum. Mais, comme il a l’a carrément ignoré et nous a appelés à approfondir les discussions avec la majorité présidentielle, cela a radicalisé davantage les positions et nous sommes revenus à notre revendication initiale : celle de sa démission, comme son régime, pure et simple.

Pensez-vous avoir l’adhésion du peuple pour votre appel à la désobéissance civile ?

Le 10 juillet, pour nous, marquera le début des hostilités. L’action de désobéissance civile va commencer et nous estimons que le peuple se reconnait dans la lutte que nous menons parce qu’il souffre. Le pays est dans l’abîme. Nous sommes entièrement convaincus que les Maliens vont suivre cet appel.

Jusqu’où êtes-vous prêts à aller ?

Nous avons dénommé la sortie du vendredi l’assaut final. Cela va se traduire par l’occupation de tous les bâtiments publics, y compris la première institution de la République, qui se trouve à Koulouba. Pour nous, il s’agit clairement de mettre fin au régime d’Ibrahim Boubacar Keita et nous continuerons jusqu’à l’atteinte de cet objectif, pour le Mali et pour le bonheur des Maliens.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut