International › APA

Af’Sud: Ramaphosa appelle à l’unité pour bâtir une économie inclusive

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa a exhorté lundi ses compatriotes à travailler collectivement à la construction d’une économie inclusive basée « sur des règles du jeu équitables ».Dans son message hebdomadaire à la nation, Ramaphosa a déclaré que la récession de son pays et l’économie touchée par le coronavirus devaient suivre ses propositions de développement visant à réduire son taux de chômage actuel de 30%.

Selon lui, le taux de chômage pourrait bientôt augmenter, à moins que l’Afrique du Sud ne donne plus d’élan à ses projets de recherche de « nouvelles sources de croissance dans un contexte fondamentalement différent ».

« Bon nombre des domaines que nous avions identifiés auparavant restent pertinents et urgents – comme le secteur des petites et moyennes entreprises en croissance et le secteur agricole qui assure la sécurité alimentaire.

« Certains secteurs ont pris une nouvelle signification. Nous devrions, par exemple, profiter de cette opportunité pour bâtir une économie plus verte, nos entrepreneurs pénétrant de nouveaux domaines, tels que les voitures hybrides, les piles à combustible, les batteries de stockage et la valorisation des déchets ».

Ramaphosa s’est dit convaincu que les plans mis en place en février (état du budget) avant que la pandémie ne frappe le pays, et ceux mis en place pour maintenir l’activité économique pendant le confinement, permettraient la reconstruction de l’économie.

Cependant, cela nécessiterait une aide extérieure au gouvernement et un engagement résolu à agir.

« Dans toutes les propositions de développement avancées ces dernières semaines, l’accent est mis sur l’amélioration de l’exécution.

« Nous devons regarder en dehors de l’Etat. Nous devons rassembler les meilleures compétences locales disponibles, que ce soit dans les affaires, le monde universitaire ou la société civile, pour soutenir notre programme de développement commun », a conclu le président.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut