International › APA

Présidence de la FIF: Drogba dépose son dossier de candidature dans la ferveur

L’ex-international du football, Didier Drogba, a déposé samedi son dossier de candidature dans le cadre de l’élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), auprès du Comité électoral, au siège de l’organisation à Treichville, dans le Sud d’Abidjan.« Je suis de retour et déterminé à contribuer à apporter ma pierre à l’édifice du renouveau du développement du football en Côte d’Ivoire », a déclaré Didier Drogba, après le dépôt de son dossier de candidature, devant des dizaines de fans venus le soutenir.

Il a fait savoir que « c’est ensemble (avec les acteurs du secteur) qu’on va y arriver ; je suis là pour me mettre au service de notre football ». Car, « cette renaissance ne peut pas se faire avec un seul homme, loin de là, je n’ai pas cette prétention ». 

« Avec mon équipe, avec les différents acteurs qui font la richesse de cette fédération, que ce soit les entraîneurs,  les joueurs, les présidents des clubs (…) ce sont eux qui doivent être mis en avant et non ma personne »,a-t-il ajouté.

«Si mon objectif n’était pas poussé par une profonde volonté de redonner au football ivoirien tout ce qu’ il m’a donné et de contribuer au développement du football de mon pays ; si Dieu n’était pas dans cette candidature, il me serait difficile d’être devant vous aujourd’hui », a déclaré M. Drogba.

Pour lui, il est très important de rendre au peuple et au football ivoirien tout ce qu’ il lui a donné. En outre, son si objectif en se présentant à la FIF n’était pas poussé par cette profonde volonté, il y a bien longtemps qu’il s’était retiré « comme certains le souhaitent ». 

Drogba était vêtu d’une veste bleue avec une cravate et portait un cache-nez médical. Devant la maison de verre la FIF, étaient présents des dizaines de fans qui scandaient « on veut Didier Drogba », barrant la voie passant devant le siège de l’organisation.  

L’ex-international ivoirien était confronté à un problème de parrainage. Il a finalement obtenu le soutien d’une frange des arbitres, un groupement d’intérêt. Un premier groupe des arbitres avait déjà accordé son parrainage à Sory Diabaté, un autre candidat, vice-président de la FIF.

Une frange du club de l’Africa Sports soutient Drogba, notamment Antoine Bahi. De son côté, Alexis Vagba qui a octroyé son parrainage à Sory Diabaté, n’a pas consulté M. Bahi, alors que les deux co-gèrent le club. Si les parrainages de Drogba ne sont pas validés, il pourrait être écarté. 

Cette élection du président de la FIF s’annonce épique. Le président du Comité électoral, l’ancien ministre des Sports, René Diby, a du fil à retordre. Une élection à la FIF n’a jamais été aussi sous les feux des projecteurs en Côte d’Ivoire depuis ces dernières années.  

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut