› Politique

Coup d’État du 18 août : Réactions de la classe politique

Au lendemain du coup d’État qui a mis fin au régime d’IBK le 18 août 2020, des acteurs de la scène politique nationale ont réagi, condamnant tous le renversement de l’ordre constitutionnel et appelant à un retour rapide à la normalité. Pour Aliou Boubacar Diallo, « on ne peut que regretter et condamner l’intrusion des forces armées dans le jeu démocratique malien, mais on ne peut pas non plus ignorer que le peuple les soutient très massivement ». Le parti Yelema de Moussa Mara condamne également le coup d’État, « perpétré par une partie de la hiérarchie militaire ». Le RPM appelle la communauté internationale et l’ensemble des démocrates et républicains à œuvrer pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel. La Codem lance aussi un appel à la communauté internationale et aux partenaires pour un maintien de la coopération avec le Mali. La CFR invite l’ensemble des forces vives de la Nation à s’impliquer pour un dénouement heureux de la crise sociopolitique par le dialogue et la concertation.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut