› Politique

Mali – Crise sociopolitique : La médiation de la CEDEAO propose une transition de 12 mois

CNSP - Goodluck Jonathan - Crédits: CNSP

Les discussions entre la médiation de la CEDEAO et le Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP) se sont soldées lundi 24 août sans accord sur l’architecture et la durée de la transition. Selon une déclaration de la présidence nigériane, mercredi 26 août, à la suite d’une rencontre entre Mahamadou Buhari et Goodluck Jonathan, rapportée par Reuters, la délégation de la CEDEAO a proposé aux nouvelles autorités militaires du Mali que « la sous-région accepterait une transition d’une année maximum conduite par un civil ou un militaire à la retraite. Le gouvernement intérimaire va par la suite organiser les élections afin de rétablir l’ordre constitutionnel ».

Le ministre des affaires étrangères du Niger, Kalla Ankourao,  a déclaré au micro de RFI que le CNSP avait proposé, lors des discussions, une transition de trois ans pour par la suite ramener cette durée à deux. Cependant, le CNSP a précisé, lors d’un point de presse le 24 août dernier, que « rien n’a été décidé » et qu’à « aucun moment » ils ont parlé de gouvernement à majorité militaire avant d’assurer que toutes les questions liées à la transition feront l’objet de discussions entre Maliens. Les chefs d’Etat de la CEDEO tiendront un sommet ce vendredi 28 août sur le Mali.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut