› Politique

Mali : L’imam Mahmoud Dicko appelle le CNSP à ne pas « être des problèmes »

L’imam Mahmoud Dicko a appelé le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) à « être des solutions et non des problèmes ». C’était lors de la cérémonie de sacrifice et de bénédiction, au palais de la culture de Bamako vendredi 28 août, à l’endroit des personnes mortes et blessés en marge des contestations pour le départ du président Ibrahim Boubacar Kéïta les 10, 11 et 12 juillet dernier.

« Je salue les héros qui ont achevé la révolution et je les invite à tenir parole. Qu’ils ne commettent pas les mêmes erreurs que d’autres. Qu’ils discutent avec le M5 et arrêtent cette course solitaire. Ils doivent abréger la souffrance du peuple malien, être des solutions plutôt que des problèmes. J’ai fait le choix de retourner à la mosquée, mais celle-là se trouve au Mali », a déclaré l’imam Dicko au CNSP.

Il a également invité les nouvelles autorités militaires à s’ouvrir à d’autres structures de la société civile pour une sortie de crise et prié pour le retour de Soumaïla Cissé.

Avec des milliers de personnes, dont plusieurs hommes politiques, organisations de la société civile et acteurs religieux, Mahmoud  Dicko a fait des bénédictions pour le repos de l’âme des disparus et prié pour le retour de Soumaïla Cissé.

 

Boubacar Diallo

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut