Économie › Actualités Économie

La BAD appuie l’intégration régionale

Le tronçon carrefour de la Paix – pont Woyowayanko – Point Y, contribue à l’intégration régionale, à l’économie locale et à l’emploi. Selon le rapport d’achèvement, « le projet a atteint son objectif de développement ». Pour la Banque africaine de développement, l’ouvrage a permis d’accroître le volume du trafic entre la Guinée et le Mali de 59 000 tonnes en 2008 à 120 000 en 2018.

Un projet qui a également bénéficié à toute la population de la Commune IV du District de Bamako, estimée à 700 000 habitants, soit 29% de la population totale du District. Les transporteurs guinéens figurent aussi parmi les bénéficiaires du projet.

Le projet s’inscrit dans la diversification des corridors d’accès du Mali à la mer. D’une longueur de 8,8 kilomètres, il est le prolongement du projet multinational Kankan – Kourémalé – Bamako, achevé en 2008, et fait partie du corridor malien d’une longueur de 91,8 kilomètres donnant sur les ports de Conakry en Guinée et de Dakar au Sénégal.

L’aménagement de 10,18 kilomètres de caniveaux et réalisations connexes, dont 2 bornes fontaines et des clôtures, ont aussi participé à l’amélioration du cadre de vie des populations. Avec environ une vitesse de 40km/h, le double de la moyenne sur cette section, le coût d’exploitation des véhicules a aussi enregistré une baisse de 220 FCFA au km, à 176 FCFA.

Le projet, financé pour 18,7 millions de dollars par le Fonds africain de développement, se réjouit d’avoir contribué à la réduction des accidents de la circulation, avec la construction de passerelles piétonnes, et d’avoir dynamisé les aux activités commerciales.

Fatoumata Maguiraga

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut