International › APA

Maroc : Démantèlement d’une cellule terroriste

Le Bureau central d’investigation judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) au Maroc a réussi le démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à Daech , active dans les villes de Témara, Skhirat (région de Rabat), Tanger (nord) et Tiflet (centre),Ces opérations de sécurité, exécutées simultanément dans ces quatre villes aux premières heures de jeudi, se sont soldées par l’arrestation de cinq mis en cause, indique un communiqué du BCIJ, ajoutant que l’un des suspects interpellés à Tiflet a opposé une résistance farouche.

Tentant d’exposer des éléments de l’Intervention rapide à une agression terroriste, il a grièvement blessé l’un d’eux au niveau de l’avant-bras à l’aide d’un outil tranchant, avant d’être interpellé après des tirs de balles de sommation et des bombes sonores.

Un autre suspect interpellé dans la ville de Témara, poursuit la même source, a tenté de se faire exploser à l’aide d’une grande bonbonne à gaz, affichant à son tour une résistance farouche, ce qui a obligé les éléments d’intervention rapide à tirer quatre balles, des bombes sonores et des bombes fumigènes afin de brouiller la vision du suspect, permettant ainsi de neutraliser le danger et de mettre en échec ses menaces terroristes.

La perquisition opérée a permis la saisie d’un lot d’armes blanches, de produits chimiques, des cagoules, des téléphones portables et d’autres produits suspects.

Les recherches et investigations menées révèlent, poursuit-on, que le chef de cette cellule, aux antécédents judiciaires dans les crimes violents et considéré comme un suspect dangereux, avait planifié, en compagnie de ses complices, de mener des opérations terroristes visant plusieurs installations et sites sensibles, en utilisant des engins et des ceintures explosifs et ce, pour déstabiliser la sécurité et la stabilité du Royaume.

L’enquête a également révélé que tous les suspects, qui ont atteint des stades avancés de planification et de préparation de leurs projets terroristes, avaient effectué des missions de reconnaissance afin d’identifier leurs cibles qu’ils projetaient d’attaquer par des attentats suicides en utilisant des gilets explosifs, leur objectif étant de causer de lourds dégâts et donner de l’impact à ces opérations criminelles, ajoute la même source.

Les suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent.

Cette opération qualitative intervient dans un contexte marqué par la hausse des menaces terroristes visant le Royaume, notamment avec la recrudescence des activités terroristes dans la région sahélo-saharienne et dans des zones en Afrique du Nord, conclut le communiqué.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut