International › APA

TIC/ Programme Graine de l’avenir 2020: Huawei décerne en Côte d’Ivoire des certificats aux lauréats

Le géant chinois des Télécoms, Huawei, a décerné vendredi à Abidjan des certificats à une trentaine de jeunes lauréats, sélectionnés dans le cadre du Programme Graine de l’avenir 2020, au terme d’une formation sur la transformation digitale.Ces certificats ont été remis à l’occasion d’une cérémonie de clôture, dans un hôtel de la place au Plateau, le quartier des affaires d’Abidjan, en présence du représentant du Premier ministre ivoirien, M. Adama Kamara, conseiller spécial.  

M. Kamara a fait observer que depuis des décennies, la Côte d’Ivoire, un pays à vocation agricole, a fait montre de capacité à élaborer des programmes de production, d’où l’importance des technologies de la transformation des matières premières du pays. 

Le groupe Huawei, s’est-il réjoui, met en pratique un bel adage chinois qui dit, vaut mieux apprendre à quelqu’un à pêcher que de lui donner du poisson, ajoutant que « le grand défi de notre pays est d’occuper une place importante dans la transformation structurelle de son économie ». 

Cette transformation structurelle de l’économie ivoirienne « passe inéluctablement par le renforcement et la création d’un véritable cartel humain qui soit en adéquation avec les formations prodiguées aux étudiants », a-t-il souligné. 

« Chers amis, le pays compte énormément sur vous ; et pour les décennies à venir, le grand défi de notre pays, c’est de transformer structurellement notre économie et celle-ci ne peut et ne pourra se faire que si vous êtes de véritables éponges de la connaissance », a-t-il lancé à l’endroit des étudiants.  

Cette formation axée sur la transformation digitale, ces jeunes étudiants, sélectionnés via un concours dans les grandes écoles et universités du pays, peuvent désormais oser face à des défis technologiques de la Côte d’Ivoire.        

Il a souhaité que pour l’avenir du pays, ces jeunes soient de vrais catalyseurs parce que la formation qu’ils ont suivie, ils peuvent la mettre « en adéquation avec les objectifs de transformation de notre pays s’est assigné ».   

M. Moussa Diomandé, représentant du ministère de l’Économie numérique et de la poste, a pour sa part salué cette action menée par la société Huawei, soutenant qu’elle est à encourager parce qu’ elle vient en complément de la politique de formation d’une expertise nationale en matière des TIC.

Le gouvernement ivoirien s’est engagé le 28 novembre 2016 à travers la signature de protocole d’accord de coopération pour le développement des TIC avec Huawei. M. Diomandé a en outre insisté sur la nécessité pour la Côte d’Ivoire d’entrer dans l’ère du numérique. 

Quant au directeur général de l’Enseignement supérieur, Ibrahim Lokpo, il a exhorté les étudiants à aller au-delà des défis rencontrés, entre autre la maîtrise de l’anglais, devenu aujourd’hui un outil incontournable dans l’apprentissage des données technologiques.

Le vice-président en charge des Relations publiques pour l’Afrique subsaharienne de Huawei Northern Africa, M. Loïse Tamalgo, a relevé que l’éducation et la formation, un leitmotiv du groupe, constituent le choix pour préparer la jeunesse ivoirienne à répondre aux exigences et aux attentes du continent.

C’est dans cette optique que le groupe chinois a mis en place le Programme Graine de l’avenir qui jusqu’ici a pu former en Afrique plus de 1.500 jeunes, a-t-il dit. En dehors de ce programme, l’entreprise a aussi d’autres programmes dont ICT Académie qui a permis de former plus de 85 000 Africains.  

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut