› Sport

Football : les U-17 entre éclosion et retards à l’allumage

Trois ans après la Coupe du monde U-17 en Inde, où ils avaient fini quatrièmes, que deviennent les joueurs maliens ?

Ce fut l’une des images fortes de la Coupe du monde U-17 en Inde. Mené 2 – 0 en deuxième mi-temps en demi-finale face à l’Espagne, le Mali se voyait refuser un but. La frappe de 35m de Cheick Oumar Doucouré touchera la transversale, puis le ballon rebondira derrière la ligne, mais l’arbitre n’accordera pas le but. Il s’en excusera plus tard auprès de la sélection malienne. Cheick Doucouré nous confiera « lui-même n’avoir pas vu qu’il y avait but ». Il était trop loin. De cette belle équipe malienne des U-17, il est l’un de ceux qui a le plus évolué. Repéré lors de cette Coupe, il s’engage avec le RC Lens en 2018. Après une rapide pige avec les jeunes, il est titulaire depuis juillet 2018 chez les «Sang et Or », qui jouent cette saison en Ligue 1. Lors de sa première sélection avec les Aigles, en 2018, il côtoie Mohamed Camara, qu’il avait remplacé lors de la demi-finale perdue. Également auréolé d’un beau Mondial, Camara s’engagera avec le Red Bull Salzburg, qui le prêtera au FC Liefering, filiale du club autrichien. Revenu à Salzburg mais pas encore titulaire, Camara a eu du temps de jeu à la fin de la saison écoulée. Il en avait besoin. Le virtuose milieu Abdoul Salam Ag Jiddou, de retour sur les terrains en janvier 2020 après 7 long mois d’arrêt pour blessure, évolue toujours avec les jeunes de l’AS Monaco, attendant une place en équipe première.

L’allant offensif avait impressionné les observateurs lors de la compétition indiennePropulsé notamment par des ailiers vivaces, comme Hadj Dramé, qui s’est engagé cette année avec le club estonien du Paide Linnameeskond, ou Djemoussa Traoré, sans club depuis la fin de son contrat avec les Turcs d’Adana Demirspor. Des actions offensives très souvent parachevées par Lassana N’Diaye, deuxième meilleur buteur du tournoi de 2017. Après différents essais, il a signé son premier contrat pro avec le CSKA Moscou en 2018 et joue avec les jeunes du club. Quant au gardien Youssouf Keita, malgré ses qualités, il est sans contrat après avoir « refusé » de prolonger avec Girona (Espagne).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut