› Économie

Le Mali premier client africain de la Côte d’ivoire

The open pit Gounkoto gold mine, part of the Loulo-Gounkoto mine complex, operated by Randgold Resources Ltd. is seen from above in Gounkoto, Mali, on Friday, Nov. 1, 2013. Randgold Resources Ltd., a producer of the precious metal in Africa, said there are opportunities to acquire mines on the continent as the biggest companies in the industry scale back operations in the face of lower prices. Photographer: Simon Dawson/Bloomberg via Getty Images

Le Mali est devenu le premier client de la Côte d’Ivoire pour les exportations de ce pays en Afrique en 2019, selon le ministère ivoirien en charge de l’Économie. Ce sont 360,74 milliards de francs CFA de marchandises que la Côte d’Ivoire a exporté vers le pays, un chiffre en hausse de 14%.

Le voisin burkinabé s’est quant à lui maintenu à la deuxième place des clients africains de la Côte d’Ivoire, avec une valeur estimée à 344,8 milliards de FCFA. Ces 2 pays sont suivis de l’Afrique du sud (234 milliards), du Ghana (136 milliards) et du Togo (124 milliards).

Au plan international, les Pays-Bas, les États-Unis et la France sont les premiers clients de la Côte d’ivoire. Leurs importations se sont respectivement chiffrées à 796 milliards FCFA, 445 milliards de FCFA et 441 milliards de FCFA. Outre ces 3 pays, le Mali, sixième pays de destination des produits ivoiriens exportés, est devancé par la Malaisie et le Vietnam.

Les exportations ivoiriennes concernent globalement les productions agricoles et agro-industrielles, pour une valeur de 3 442 milliards de francs CFA et 11,2% du volume global des marchandises vendues à l’extérieur.

F.M.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut