Économie › Actualités Économie

La BAD encourage le secteur privé japonais à investir en Afrique

La Banque africaine de développement a encouragé le secteur privé japonais à investir en Afrique lors du webinaire « Faire des affaires en Afrique » qui s’est tenu le 29 septembre 2020. Il s’agissait d’un webinaire destiné au secteur privé japonais qui a réuni en ligne environ 250 participants, principalement du Japon, mais aussi d’autres pays d’Asie et d’Afrique.

Dans le communiqué reçu à la rédaction, M. Atsushi Mimura, directeur général adjoint du Bureau international du ministère des Finances du Japon, a salué la relation entre le Japon et la Banque africaine de développement marquée notamment par la souscription du gouvernement nippon au capital de la Banque, sa participation à la reconstitution du Fonds africain de développement, ainsi que le renforcement de la coopération technique par le biais des fonds fiduciaires. Il a également souligné que la JBIC et la JICA étaient engagées à établir une relation plus étroite avec la Banque par le biais d’opérations de cofinancement. Selon Atsushi Mimura, il faut s’attendre à une forte demande d’investissements dans les infrastructures, notamment dans la santé, tablant sur un fort potentiel de croissance après la phase épidémique de Covid-19 en Afrique.

La Banque africaine de développement a présenté le cadre de son partenariat avec le Japon dénommé « EPSA » et dressé un aperçu de ses activités dans le secteur privé. Elle a présenté les opportunités d’investissement et les réussites de la participation du secteur privé dans l’électricité et les énergies renouvelables. Le webinaire a également permis aux participants d’en savoir plus sur les produits financiers offerts par la Banque pour investir dans le secteur privé.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut