Société › Éducation

Institut Africain de Management : Fin de la 4ème édition du salon occurencia

L’Institut Africain de Management (IAM) a lancé la quatrième édition du salon occurencia, un grand exercice pédagogique de simulation de situation professionnelle  pour les étudiants de la dernière année de licence en marketing et communication. C’était ce samedi 10 octobre dans l’enceinte de l’Institut, à l’ACI 2000 à Bamako.

Allier la théorie à la pratique. Voilà l’objectif du salon occurencia, un véritable salon d’exposition qui permet aux étudiants de la spécialité Marketing et communication de l’IAM de mettre en pratique les cours théoriques appris durant trois années d’études. Les étudiants sont au cœur de l’exercice, du début à la fin. Ils prennent l’initiative de convaincre des entreprises de l’avantage qu’elles ont à participer au salon. C’est ainsi que cette quatrième édition a vu la participation d’une vingtaine d’entreprises représentées par des stands. Ces derniers sont  tenus par les étudiants de l’IAM. Comme de  « vrais pros », ils expliquent les caractéristiques de leurs produits et essaient de convaincre les clients du salon. Pour l’occasion, des journalistes ont été invités  afin de poser des questions aux étudiants, les poussant à faire montre des compétences apprises. « Initié en 2017, le concept examen pratique a pour objectif de faire valoir les compétences théoriques acquises en classe. L’idée est de permettre aux étudiants de mettre la main à la pâte, de montrer leur savoir-faire, leur capacité à convaincre et leur capacité à jouer le rôle de professionnels dans le cadre de leur formation », explique Bintou Diallo, Commissaire du Salon.

La nouveauté de cette année tient à la tenue de stands par des jeunes entrepreneuses de l’Institut évoluant dans le cosmétique et l’agroalimentaire.

Pour Tiémoko Traoré, directeur général par intérim de l’IAM, « Les erreurs des éditions précédentes ont suffisamment été améliorées. »

Les étudiants vont être évalués sur quatre modules : les relations publiques, la publicité, la distribution et la force de vente.  Et à la fin du salon, ils ont affronté chacun un panel de journalistes lors d’une conférence de presse.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut