› Politique

Mouvement pour le Mali : les travaux du premier congrès ordinaire ouverts

Le parti Mouvement pour le Mali (MPM) tient son premier congrès ordinaire depuis ce matin du 17 octobre 2020 au Centre international de conférence de Bamako (CICB). Créée en 2018, cette formation politique dont la vision est de faire la politique autrement et objectivement, va travailler sur les textes qui la régissent et élire un nouveau bureau exécutif national pour les prochaines années.

La cérémonie d’ouverture des travaux du congrès s’est déroulée en présence non seulement des cadres du MPM mais également de nombreux représentants d’autres partis politiques à l’instar entre autres de l’URD, de l’Adema, de la Codem, de l’UDD et de l’ADP-Maliba. L’ancien président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné a aussi rehaussé de sa présence l’éclat de la cérémonie.

« Les statuts nous obligent de tenir ce congrès. C’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui » a signifié le président du MPM, Hadi Niangadou avant de remercier « les femmes et les hommes qui se sont mis au travail sans calcul et ont cru en ce jour ».

L’ancien député, dont le parti s’est hissé à une place honorable au sein de l’Assemblée nationale lors des éléctions législatives de Mars-Avril dernier,  a ensuite invité toute la classe politique à la retenue.

« Evitons les calculs politiques et politiciens, afin que nous soyons unis autour de ce que nous avons en commun, le Mali », a-t-il déclaré.

Si à l’issue de ce congrès d’une journée, le MPM va procéder à une relecture  des textes du parti, des statuts et règlements et se doter d’un bureau national qui va conduire sa destinée, ce rendez-vous représente également un moment important dans la dynamisation des adhérents pour les futures échéances politiques au Mali.

« Le Mali est à un tournant où tout le monde doit ménager sa monture pour aller loin. Le MPM ne sera pas en marge. C’est pourquoi ce congrès qui est d’abord statutaire nous permettra aussi de donner des directives à tous les délégués à l’intérieur et à l’extérieur du Mali », a souligné Koutta Yehiya Touré, Président des jeunes du MPM.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut