Politique › Coopération

Sahel : le Canada veut s’impliquer plus

Lors d’une table-ronde ministérielle le 21 octobre sur la situation humanitaire au Sahel central, la ministre canadienne du Développement international, Karina Gould, s’est engagée à bonifier l’aide du Canada dans la région. « Nous devons répondre à la crise provoquée par la Covid-19. Nous restons engagés, aux côtés des partenaires au développement, à répondre aux besoins des populations vulnérables et à renforcer la protection des populations du Sahel, notamment des femmes et des filles ». Entre 2018 et 2019, l’aide au développement du Canada aux pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Tchad, Mali, Mauritanie et Niger) s’est élevée à 281,1 millions de dollars. En juin 2020, le Canada a annoncé qu’il se joindrait à la Coalition internationale pour le Sahel pour l’aider à faire avancer ses priorités en matière de paix et de sécurité, de développement économique et social, de gouvernement inclusif, d’égalité des genres et de lutte contre les changements climatiques. Cette coalition vise à faciliter la coordination et l’interaction entre les différentes dimensions de l’action internationale en soutien aux pays du G5 Sahel.

G.K.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut