International › APA

Af’Sud : La statue d’Oliver Tambo, symbole de liberté (Ramaphosa)

Le président du parti du Congrès national africain (ANC, au pouvoir), Oliver Tambo, était l’architecte de la liberté dont jouissent les Sud-Africains aujourd’hui, a déclaré mardi le président Cyril Ramaphosa.Ramaphosa s’exprimait lors du dévoilement de la statue de bronze de neuf mètres de haut de Tambo à l’aéroport Tambo de Johannesburg pour célébrer mardi les célébrations du 103ème anniversaire du combattant de la liberté.

Selon le président, la statue plus grande que nature était « un symbole du triomphe de l’Afrique du Sud en tant que nation sur l’injustice – grâce aux hommes bons, courageux et de principe comme Oliver Tambo ».

L’érection de la statue de Tambo a donc affirmé l’importance de préserver le patrimoine sud-africain et d’honorer les héros tombés au combat, en plus d’affirmer « l’importance de préserver notre patrimoine au profit des générations futures », a ajouté l’actuel président de l’ANC lors de la même cérémonie.

La statue, située à l’extérieur de l’aéroport, rend hommage à l’homme qui a travaillé sans relâche pour forger un soutien international à la lutte anti-apartheid, a poursuivi Ramaphosa.

« Il est donc tout à fait approprié que cette statue ait été érigée ici dans cet aéroport qui porte son nom, et qui est une porte d’entrée vers le continent et vers le monde. « Cette statue est un colosse, tout comme l’homme qu’elle commémore », a encore indiqué le président.

Depuis sa base de Lusaka, en Zambie, Tambo a conduit l’ANC en exil dans des moments difficiles et a prononcé de nombreux discours marquants à l’Assemblée générale des Nations Unies appelant à l’action contre le gouvernement de l’apartheid.

Il était l’ami le plus proche de Nelson Mandela, ayant dirigé un cabinet d’avocats qu’ils possédaient à Johannesburg pendant les premières années de lutte.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut