› Économie

FMI – Service de la dette: Le pays bénéficia pour six nouveaux mois de la mesure d’allègement

Le pays bénéficia pour six nouveaux mois de la mesure d’allègement du service de la dette mise en place par le FMI en faveur des pays pauvres. C’est ce qu’a annoncé l’institution. Grâce à cette extension, le FMI espère permettre à Bamako de libérer des ressources financières nécessaires pour continuer à renforcer la capacité du pays en matière de soins médicaux.

Comme de nombreux autres pays africains, le Mali fait face depuis le début de l’année à la pandémie de la covid-19 qui a touché 3657 cas positifs dans le pays et fait au moins 86 morts dans les centres de prises en charge et 51 dans la communauté et 2817 guérisons, selon le communiqué du ministère de la santé en date du 6 novembre 2020.  A cela s’ajoute le niveau d’insécurité inquiétant qui exacerbe les difficultés des populations.

 « Le 30 octobre 2020, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé sans réunion une deuxième tranche de six mois d’allègement du service de la dette du Mali au titre du Fonds fiduciaire pour l’endiguement et allègement des catastrophes (CCRT) », selon le communiqué. Cette prolongation fait suite à une première mesure d’allègement adoptée en avril 2020 et prévue prendre fin en octobre.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut