Sport › Football

La CAF confirme Constant Omari comme président par intérim

Après la suspension ce lundi du Président de la CAF par la Commission d’éthique de la FIFA, la CAF réagit à la suspension d’Ahmad et confirme Constant Omari comme président par intérim.

Ils étaient cinq à briguer la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). L’élection se tiendra en mars 2021. Mais la candidature du président sortant pouvant a réduit le nombre car il a écopé le 23 novembre d’une suspension de la FIFA de cinq ans. La Commission d’éthique de la FIFA a transféré le dossier d’Ahmad Ahmad à sa Chambre de jugement. Il lui est reproché plusieurs violations du Code d’éthique de l’instance dirigeante du football mondial. La chambre devait rendre son verdict le 9 novembre, mais Ahmad atteint de Covid et hospitalisé, l’audience avait été reportée à ce jeudi, selon certaines informations.  La course s’annonce donc très ouverte pour le Sénégalais Augustin Senghor, le Sud-africain Patrice Motsepe, le Mauritanien Ahmed Yaya et l’Ivoirien Jacques Anouma. Le président élu aura comme tâche principale de rehausser l’image de la CAF, entachée par de nombreux scandales ces dernières années.

B.S.H avec Idelette B.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut