› Politique

CVJR : De nouvelles audiences publiques

La Commission vérité justice et réconciliation (CVJR) tiendra ce samedi 5 décembre la 2ème session de ses audiences publiques. Une quinzaine de victimes sont attendues pour témoigner sur le thème « Atteintes au droit à la vie : torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants ». Ces audiences, selon la CVJR, offrent une tribune aux victimes pour s’exprimer sur les préjudices subis, le processus de guérison et les attentes en matière de réparation. Elles permettent aussi au public d’être imprégné des épisodes douloureux vécus par ses compatriotes. Mais la CVJR n’échappe pas aux critiques, certains estimant que les audiences sont « cosmétiques » et que la structure ne règle en rien la question de la réconciliation. Les audiences publiques de cette année étaient initialement programmées pour le mois de mars, puis repoussées pour cause de Covid. Reprogrammées en juin, elles furent une nouvelle fois reportées à cause de la crise sociopolitique d’alors. Mais la CVJR l’assure, elle a continué à recueillir les dépositions. Depuis 2016, il y en a eu au total 17 747. La commission souhaite faire davantage participer les victimes et les témoins pour soutenir la réconciliation nationale. Le ministre de la Réconciliation nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué, après sa prise de fonction en octobre lui a rendu visite et a dit mesurer les attentes énormes. Il a ajouté qu’un militaire au département de tutelle est une chance, car son objectif est la « paix. Sans cela, c’est le militaire qui ira au front affronter la mort ». Il s’est engagé à accompagner la CVJR.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut