› Société

Mali-Mètre: La sécurité, l’éducation et la pauvreté premières préoccupations des Maliens 

La Fondation Friedrich Ebert a rendu public le 8 décembre son sondage Mali-Mètre spécial 2020. L’objectif principal était de « recueillir les opinions des Maliennes et des Maliens sur l’actualité, de manière à les verser dans le débat national sur la refondation du Mali ».

Sur la question des défis du gouvernement de transition au Mali, 45,8% des Maliens pointent la lutte contre l’insécurité comme le plus grand challenge à relever. Ensuite vient  l’amélioration du système éducatif, identifiée par 36,1% de la population, suivie parla lutte contre la pauvreté (27,5%).

La lutte contre l’insécurité alimentaire (25,7%), l’amélioration du système sanitaire (22,7%), la lutte contre le chômage des jeunes (20,1%), la gestion des problèmes du nord (17,5%) et la réconciliation nationale (14,1%) figurent également parmi les grands défis identifiés.

Le sondage a également concerné des questions d’ordre politique, telles que la satisfaction par rapport au choix du président de la transition, approuvé par 74,8% des Maliens ou la démission de l’ancien Président Ibrahim Boubacar Kéïta, approuvée par plus de la moitié des personnes enquêtées. 

L’enquête s’est déroulée du 6 au 20 octobre 2020. Elle a concernée 5 053 personnes issues des huit premières capitales régionales et réparties entre sexe, âge, niveau d’instruction et région.

Mali-Mètre a été initié à la fin de l’année 2012. Il constitue depuis le baromètre de l’opinion des Malien(ne)s sur les questions d ́actualité, reflétant ainsi les besoins, préoccupations et attentes des populations.

BD

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut