International › Afrique

BAD: 24 millions de dollars pour l’expertise juridique des États en transition

Les Conseils d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) et du Fonds africain de développement (Fad) ont approuvé un don de 16 millions d’Unités de Compte (UC), soit 24,2 millions de dollars, pour renforcer l’expertise juridique et les capacités de négociation des États africains en transition.Les fonds, provenant de la Facilité d’appui à la transition du FAD, fourniront un financement supplémentaire et une flexibilité opérationnelle grâce auxquels la banque pourra aider les pays membres régionaux (PMR) éligibles et confrontés à des problèmes de fragilité à renforcer leur résilience.

L’assistance juridique fournie devrait renforcer l’expertise juridique et la capacité de négociation des pays en matière de gestion de la dette et de litige; gestion et sous-traitance des ressources naturelles et des industries extractives; accords d’investissement et transactions commerciales et commerciales connexes, explique le document.

Ce large éventail de soutiens aux pays en transition garantit que ces pays négocient des accords qui offrent des avantages financiers et non financiers plus importants aux gouvernements et à leurs citoyens.

Cela contribuera à améliorer le climat général de gouvernance et d’investissement et à faciliter les investissements dans les services et la fourniture d’infrastructures, ainsi qu’à attirer les investissements privés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut