› Culture

Mali – Littérature : Lancement de « Leçons de vies » de Safiatou Diarra 

La littérature malienne s’enrichit. « Leçons de vies », un recueil de quatre nouvelles vient d’y faire son entrée. Œuvre de Safiatou Diarra, étudiante à l’Ecole Supérieure de Journalisme du Mali, son lancement officiel a eu lieu ce samedi 6 février à Bamako.   

« L’école et la grossesse », « Les variantes de l’amour »,  « L’aventure de Dramane » et « La jalousie » sont les récits constitutifs du recueil de nouvelle de 67 pages, première œuvre de Safiatou Diarra.

Dans « L’école et la grossesse » Aiché tombe enceinte prématurément quand elle rentre à l’université. Avec son fiancé, elle arrive à surmonter les difficultés et devient quelques années après professeure de lettres,  mère et épouse. Sa vie consistera à concilier l’école et la grossesse, puis le foyer et la vie professionnelle.

« Les variantes de l’amour » traite des formes d’amour qui pourraient exister entre les hommes et les femmes de différents âges, phénomène difficile de passer à côté du jugement de la société.  La nouvelle raconte  l’aventure d’Aminata, une jeune femme qui rompt sa relation avec son fiancé, jeune enseignant au lycée, pour Aboubacar, un polygame d’au moins 60 ans.

Dans le troisième du recueil « L’aventure de Dramane », le héros vient  à Bamako pour chercher de quoi aider sa mère veuve et ses frères cadets habitant Ségou. Il a  vite appris le métier de couturier auprès de son oncle maternel. Mais des malentendus avec l’épouse de ce dernier l’obligent à rentrer.

Enfin dans «La jalousie », Kadidiatou, malheureuse d’avoir une coépouse, assassine cette dernière.

Tous les quatre récits sont le reflet de la société malienne d’aujourd’hui, de la condition féminine et familiale mais aussi de l’aventure de la jeunesse. « On s’inspire de la société en fonction de ce que nous voyons, de ce que nous vivons, et on se met à écrire », explique l’écrivaine.

Safiatou Diarra affirme n’avoir pas rencontré de difficultés majeures dans l’écriture de « leçons de vies ». Elle a bénéficié de l’encadrement du Dr. Mohamed Diarra, romancier policier. En termes d’édition, le livre a eu le soutien de la maison Prostyle.

L’écrivaine nous promet bientôt une autre œuvre, mais invite pour l’heure ses lecteurs à se procurer de « Leçons de vies » à 3000 francs CFA.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut