› Société

Tentative d’occupation du Consulat du Mali à Paris : Trois blessés et d’importants dégâts matériels

Trois vigiles en charge de la sécurité du consulat général du Mali à Paris ont été blessés, vendredi 19 février, suite à une « tentative d’occupation des locaux » par une soixantaine de personnes révoltées contre la carte NINA comme pièce de base pour l’obtention du passeport , informe une lettre du Consulat au Ministre des affaires étrangères.

Plusieurs dégâts matériels ont également été enregistrés. « La baie vitrée, la porte d’entrée principale, deux fenêtres, des véhicules du Consul général, du chef de la sécurité, d’un agent du Bureau de l’INPS (Institut national de prévoyance sociale, NDLR)France, deux caméra de vidéosurveillance » ont été détruits.

Les manifestants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes et une vingtaine de personnes ont été interpellées.

Selon le Consulat général, les manifestants appartiennent à un regroupement appelé « Mouvement Anti-NINA » et dont le leader serait M. Ali Boune dit Ras 24. Avec d’autres personnes, sur les réseaux sociaux, « ils menaçaient d’attenter à l’intégrité physique du personnel et de saccager les biens de la mission diplomatique et consulaire  s’ils obtenaient la suppression du NINA comme pièce de base pour l’obtention du passeport ».

Le consulat restera fermé quelques jours le temps de la remise en état des locaux.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut