Culture › Actualités Culture

Festival Ogobagna : Promouvoir le tourisme malien à travers la culture dogon

Le lundi 22 mars 2021, s’est tenue, la cérémonie d’ouverture de la sixième édition du festival Ogobagna. Ce festival, visage culturel du pays dogon va se tenir jusqu’au 28 mars sous le thème « techniques culturales et protection de l’environnement en milieux traditionnels ».

Pays d’Afrique de l’Ouest, le Mali regorge d’énormes potentialités culturelles et touristiques.  D’ailleurs, le festival Ogobagna est un véritable carrefour culturel.

Depuis 2015, cet événement promeut la culture dogon. Le festival annuel, habitué de la mythique place du cinquantenaire, aux berges du fleuve Niger y a encore installé toute sa variété pendant six jours au cours desquels, la capitale malienne vibrera sous les rythmes de la culture et de la tradition dogon.

Au programme des ateliers de formation, des défilés de modes, des conférences, la lutte traditionnelle dogon, des expositions, des jeux concours, des prestations des artistes.

Source d’émancipation, de promotion du tourisme malien, ce festival vise à améliorer les conditions de vies des artisans locaux à travers des expositions.

Pour le représentant de l’Union Européenne, Mr Salvador Francas « le festival Ogobagna se veut une réponse stratégique afin de préserver le patrimoine culturel dogon, de transmettre et d’assurer les pratiques culturelles anciennes pour la suivie économique et sociale en particulier en maintenant localement les artisans et les artistes qui vivaient du tourisme avant 2012 ».

Awa Diakité, l’une des participantes venues spécialement de la Côte d’Ivoire affirme être là chaque année. Selon elle, ce festival n’est pas seulement un moyen de promouvoir le tourisme malien, mais c’est aussi une excellente trajectoire pour instaurer et préserver la paix, la cohésion et les autres valeurs sociétales maliennes.

Malgré qu’il soit le théâtre de plusieurs attaques, le Mali regorge de nombreuses richesses culturelles qui font sa beauté et sa renommée.

Un fait marquant de cette édition sera la sortie des masques le 27 mars qui va rendre un vibrant hommage à l’ancien président Amadou Toumani Touré, élevé avant sa mort au rang de hogon, la plus haute autorité spirituelle Dogon.

Aminata Idrissa Traoré

 

 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut