Politique › Diplomatie

Coopération : Eric Chevallier fait le point sur les projets du CDCS au Mali

Le Directeur du centre de crise et de soutien du Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (CDCS), M. Eric Chevallier était en visite au Mali du 22 au 25 mars 2021. Cette visite qui s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des actions de stabilisation de la France au Mali, a été l’occasion pour lui de s’imprégner de l’état d’avancement des différents projets initiés il y a un peu moins de deux ans dans le Centre et dans le Nord du Mali et d’instruire de nouveaux projets en accord avec les conclusions du Sommet de N’Djamena du 16 février.

La région de Ménaka bénéficie du plus grand panel des projets du CDCS, qui se répartissent dans trois domaines que sont l’électricité, l’accès à l’eau potable et la santé.  La construction de la centrale électrique de Ménaka doté d’un générateur de 500KVA est quasiment terminée et devrait être entièrement fonctionnel au bout de quelques semaines, selon une source diplomatique française.

Le  projet d’accès à l’eau potable de la ville de Ménaka, qui a permis la construction de deux forages de 120m générant 36000 litres  d’eau potable par heure pour la ville, est aussi très avancé et sera  terminé dans les prochains jours, avec l’effectivité des raccordements au réseau de distribution. 

Le CDCS a également financé l’acquisition et l’acheminement  il y a quelques mois, d’un appareil de radiologie moderne, aujourd’hui déjà fonctionnel,  au centre de santé de Ménaka.  

Parallèlement à la réalisation de ces projets, le CDCS  œuvre également pour le retour des services publics et de l’administration dans la région de Ménaka.  « Nous avons équipé le gouvernorat de Ménaka pour que le gouverneur puisse pleinement exercer ses fonctions, et également le commissariat de la ville, en véhicules,  motos et en matériels de  communication »,  a indiqué une source diplomatique française.

En terme de soutien à l’action humanitaire, au profit des populations maliennes, le Centre de Crise et de Soutien appuie des programmes de certains ONG, à l’instar de Handicap International et Atlas Sophistique,  notamment sur la deuxième phase d’un programme qui consiste à soutenir financièrement une plateforme logistique de stockage qui permet aux ONG de renforcer leur possibilités logistiques et de stockage et de pouvoir intervenir plus efficacement et plus facilement. 

Il soutient aussi  deux autres ONG qui travaillent sur la santé, une sur l’aide alimentaire et une sur les impacts socio-économiques de la pandémie de Covid 19, dans le nord et dans le centre.

Le Cout total de ces différents financements s’élevait à 17M d’euros en 2020 et 20M d’euros seront alloués pour la poursuite et la réalisation de nouveaux projets en 2021.

Dans les prochains mois, un grand programme sur la protection civile verra le jour dans la région de Ménaka. « Le ministère va déployer le personnel et nous nous faisons à la fois l’équipement et l’aide à l’infrastructure » a précisé notre source.

Le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères a été créé en 2008 et coordonne, entre autres missions, la stratégie humanitaire et de stabilisation de la France à l’étranger, en particulier dans les zones de crise. 

Au Mali, il soutient des actions à impact rapide favorisant la sortie de crise et accompagnant le retour de l’Etat dans ses fonctions de base, y compris régaliennes.

Germain Kenouvi

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut