› Économie

Nsama : Une solution malienne d’envoi de colis

Kadidiatou Keïta, détentrice d’une licence en banque, micro finance et assurance et étudiante en Mastère audit et contrôle de gestion, passionnée par la vie associative et membre active de la JCI Bamako Espoir, est la créatrice de l’application Nsama.

Nsama, en bambara « rapporte-moi un cadeau » est une application d’expédition de colis devenue opérationnelle début 2021.

Selon sa promotrice, l’idée de se lancer dans l’entrepreneuriat, et plus précisément dans ce domaine, lui est venue après de nombreuses analyses et les difficultés qu’elle a rencontrées au Mali concernant des envois de colis vers l’étranger. 

« J’ai eu beaucoup de mauvaises expériences en ce qui concerne l’expédition de colis, soit parce que cela me revenait trop cher, soit parce que le colis se perdait ou était endommagé. Ainsi, après ces constats concernant les envois de colis par des particuliers, cela m’a paru être une bonne idée. J’ai donc réfléchi à comment  rendre ces expéditions plus faciles et mieux sécurisées », affirme-t-elle.

« Au niveau de la conception de l’application, nous avons rencontré de nombreuses difficultés, sur lesquelles nous travaillons d’ailleurs jusqu’à présent, afin de rendre Nsama encore plus facile à utiliser pour les clients ». 

À court terme, la promotrice de Nsama prévoit d’intégrer une boutique en ligne ouverte à tous les magasins et à toute personne faisant du commerce afin de leur proposer des offres d’abonnements. « Ainsi nous nous occuperons des expéditions de colis si l’achat est fait par des personnes vivant à l’étranger ». 

« À long terme, notre objectif est de développer un véritable réseau d’expédition à partir du Mali, avec nos propres moyens, et, au fur et à mesure, d’ouvrir des représentations un peu partout sur les autres continents. En fin de compte, Nsama espère d’ici quelques années devenir une grande plateforme et concurrencer les géants de l’expédition dans le monde entier », espère Kadidiatou Kéïta.

Aminata I. Traoré 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut