International › APA

Décès à Abidjan du journaliste sénégalais Moriba Magassouba

Le journaliste sénégalais Moriba Magassouba est décédé, samedi à Abidjan, des suites d’une courte maladie.

Selon une source proche de la famille, « le journaliste, historien et écrivain Moriba Magassouba est décédé ce samedi à Abidjan des suites d’une courte maladie». Il résidait à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, depuis plusieurs années. 

Issu de la 2e promotion du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI), l’école de journalisme de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Moriba Magassouba a notamment travaillé au journal Le Soleil du Sénégal, à l’agence de presse panafricaine PanaPress dont il a été le Chef de Bureau à Abidjan, au magazine Africa international et à l’hebdomadaire Jeune Afrique.

« Alassane Ouattara, la passion du devoir », est la récente œuvre littéraire de Moriba Magassouba sortie en début de cette année.

 Dans ce livre de 350 pages, l’auteur retrace le parcours de l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara qui a su gravir les échelons de la vie pour se hisser à la plus haute marche de la vie politique de son pays, la Côte d’Ivoire.  Moriba Magassouba est également  l’auteur du livre « L’Islam au Sénégal : demain les mollahs ? ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut