› Politique

Transition au Mali: le Médiateur de la CEDEAO ce mardi à Bamako

Le Médiateur de la CEDEAO arrive ce mardi avec une délégation composé du Ministre ghanéen des Affaires étrangères, le Président de la Commission de la CEDEAO, le Commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité. S’en suivra une consultation avec les Autorités de la transition et les différentes parties prenantes.

Après la lecture du décret sur le nouveau gouvernement de la transition ce 24 mai, le président de la Transition, des responsables du gouvernement et le Premier ministre ont été emmenés au camp militaire de Kati par des hommes armés. L’on se rappelle il seulement neuf mois que c’est à Kati que le président élu Ibrahim Boubacar Keïta avait été lui aussi conduit de force, le 18 août 2020, par des colonels putschistes pour annoncer sa démission.

Le réveil dans la capitale a été timide car situation tendue depuis ce lundi reste toujours inquiétante dans le pays. Les regards sont à nouveaux tournés vers la CEDEAO et la communauté internationale pour une sortie rapide de cette impasse qui tourmente la population malienne. A noter que la communauté internationale maintient son soutien au gouvernement de transition actuelle. La Minusma a appelé au calme le 24 mai sur une de ses pages officielles et exigé la libération du Président de la Transition et de son gouvernement. L’Union africaine et la CEDEAO ont dans un communiqué ont aussi condamné la « gravité » de cet acte.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut