› Économie

Fonds de développement durable : 16 projets financés

Crée le 12 février 2018 par la loi N° 2018-008, le Fonds de développement durable (FDD), à travers son Comité de pilotage, a autorisé le financement de 16 premiers projets, choisis parmi les 44 projets jugés « Pertinents », le 29 avril 2021. Ces financements consacrent la mise en œuvre de ce fonds, destiné à assurer un développement équilibré des régions du Mali.

Les 78 projets soumis au Comité de gestion, 53 par les collectivités territoriales et 25 par les ministères, ont été classés en 3 catégories : « Pertinents », « Peu pertinents » et « Non pertinents ». Le coût des 16 projets, sur les 27 « Pertinents » des Collectivités territoriales, est estimé à 38,450 milliards de francs CFA. Cette somme représente 26,33% du coût total de l’ensemble des projets. 25 projets avaient été soumis par les ministères sectoriels, dont 17 classés « Pertinents », mais ils n’ont pas été proposés au Comité de pilotage, « en raison de leur coût très important (426,489 milliards de francs CFA) d’une part, et d’autre part par la possibilité de les intégrer dans les projets/programmes sectoriels en cours et/ou en préparation dans le budget ».

Développement harmonieux

Si la mise en place du FDD se justifie par la mise en œuvre de l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger, qui prévoit la création d’une Zone de développement des régions du Nord, il doit permettre un développement équilibré des différentes régions du pays dans le but de « hisser les régions du Nord au même niveau de développement que le reste du pays en termes d’indicateurs de développement », selon le rapport du Comité de gestion.

Sur 16 projets, 12 sont retenus pour les régions du Nord (Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudenit et Ménaka), pour un montant de 12,096 milliards de francs CFA, et de Mopti, pour 13,61 milliards de francs CFA.

4 autres projets retenus par le comité de gestion sont pour les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou, pour un coût estimatif de 12,771 milliards de francs CFA.

La prochaine étape pour ces projets, dont le financement a été validé par le Comité de pilotage le 29 avril 2021, est la mise à disposition des fonds et l’exécution des projets, dont le suivi et l’évaluation font partie des missions du Comité de gestion.

Chiffres

Coût des projets financés : 38 milliards FCFA

Régions du Nord : 12 milliards FCFA

Mopti : 13 milliards FCFA

Fatoumata Maguiraga

 Cet article a été publié dans Journal du Mali l’Hebdo n°320 du 27 mai au 02 juin 2021 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut