Société › Justice

Mali: lettre de regret de Ras Bath aux magistrats

Interpellé par la police du 5ème arrondissement au mois de mai, Mohamed Ali Bathily  dit Ras Bath est placé sous mandat de dépôt suite à une plainte des deux syndicats de magistrature pour outrage. En liberté provisoire depuis ce mardi. Dans une « lettre de regret » datée du 14 juin 2021, adressée aux responsables des syndicats des magistrats SAM, SYUMA ainsi qu’au Procureur du Tribunal de grande instance de la Commune IV du district de Bamako, le chroniqueur présente ses « sincères regrets ».

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut