Culture › Actualités Culture

Fête de la musique : le Mali ne reste pas en marge

La fête de la musique se tient le 21 juin de chaque année à travers le monde. Cette année, le Mali ne reste pas en marge. Elle sera célébrée par un collectif d’opérateurs culturels qui ont mis au point une programmation musicale qui se déroulera au centre culturel Blonba et à l’Institut français de Bamako du vendredi 18 au mardi 22 juin.

« Les autres années la fête de la musique n’était célébrée que par l’Institut national des arts avec les moyens de bord. Et l’événement est en train de mourir. C’est pourquoi avec les autres acteurs culturels nous nous sommes constitués pour pérenniser la fête de la musique qui se passe dans le monde entier sauf chez nous.  C’est pourquoi nous avons cherché des moyens pour qu’en ces moments difficiles de Covid, des artistes puissent gagner quelque chose », explique Oumar Diallo, promoteur du Studio Yelen et organisateur de l’événement.

Tout au long des festivités, plusieurs artistes et groupes musicaux vont jouer en live à l’Institut français et au Blonba. Ils sont entre autres Songhoy Blues, Amanar de Kidal, Mylmo, les gos de Bamako, Mobjack, etc.

Les étudiants de l’Institut national des arts vont également tenir des concerts au sein de leur école le lundi matin.

Pour toutes les activités, l’entrée est gratuite. L’ensemble du programme est financé par l’Institut français à Bamako et le fonds Donko ni Maaya.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut