› Société

Mali – Gao: Ansongo, « une crise alimentaire n’est pas à écarter» dans cette partie du pays

L’alerte a été lancée le 15 juin 2021 par Aliou Abdourhamane, superviseur de l’organisation Action contre la faim. Selon cet originaire d’Ansongo, un cercle de la région de Gao au nord du Mali, « la sécurité alimentaire est fortement menacée » dans cette partie du pays. « Suite à l’insécurité croissante dans le cercle, les populations des 7 communes ont fui leurs zones pour trouver un abri à Ansongo ville, laissant leurs champs et équipements agricoles. Dans ce contexte, si les autorités ne s’activent pas pour le retour rapide de ces déplacées internes dans leurs communes respectives pour y cultiver en cette veille d’hivernage, une crise alimentaire n’est pas à écarter, en plus de celle sécuritaire », Aliou Abdourhamane.

La situation sécuritaire dans la zone « va de mal en pis », explique, le journaliste Abdoul Nassir Maïga. « Le 9 juin, le deuxième adjoint du maire d’Ansongo, Almahmoud Souleymane dit Moudou, enlevé le 23 mai 2021 par des hommes armés à Seyna, a trouvé la mort dans les mains de ses geôliers ; le 15 juin sur l’axe Ansongo-Gao des individus ont braqué des véhicules de particuliers ; et la nuit du 17 au 18 juin c’est une tentative d’attaque contre un agent de transfert d’orange money à son domicile qui a défrayé la chronique », énumère M. Maïga, selon qui, « le quotidien des populations du cercle d’Ansongo se résume à : enlèvement de personnes, de bétail et d’assassinats ciblés». 

Dans l’optique « de tirer sur la sonnette d’alarme et de trouver des solutions au problème, la coordination de l’Association Ir ganda d’Ansongo, organise le samedi 19 juin 2021 à la Maison des Ainés, une Assemblée générale », confie un de ses membres, Amadou Diallo. 

 Aly Asmane Ascofaré (Stagiaire) 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut