› Sport

JO 2020 : Quatre athlètes portent les espoirs du Mali

Du 23 juillet au 8 août, le Japon accueillera les sportifs du monde entier. À l’occasion de la 32emeédition des Jeux olympiques (JO), plus de 11 000 athlètes, dont 4 Maliens, sont attendus au pays du Soleil levant. Au programme, 33 sports, 339 épreuves et 48 disciplines, dont 5 nouvelles : le surf, le karaté, le baseball / softball, l’escalade sportive et le skateboard.

De prime abord, cette 32eme édition de l’ère moderne des Jeux Olympiques a déjà battu un record : celui du nombre de sports en lice, 33. Plus de 11 000 athlètes venus d’une centaine de pays y concourront pour un millier de médailles. Parmi eux, 4 Maliens tenteront de décrocher des prix en athlétisme, natation et taekwondo. Djénebou Danté (100m), Fodé Sissoko (200m) sur lequel reposent pour beaucoup les chances de médailles, Sébastien Kouma (100m natation) et Seydou Fofana (68 kg taekwondo) représenteront le Mali. Les deux premiers, après avoir peiné un temps à trouver des meetings pour valider leurs minima, seront bien présents pour les épreuves reines de l’athlétisme.

La compétition de football débutera dès le 21 juillet, avec les premiers matchs en football et en softball. Mais les Jeux Olympiques seront officiellement lancés le 23 juillet, lors d’une cérémonie d’ouverture au Stade Olympique de Tokyo à 20 heures locale (10h au Mali) avec le défilé des délégations. Une cérémonie qu’on annonce déjà historique, puisque ce sera la première avec deux porte-drapeaux, un homme et une femme, par Nation.

La délégation malienne, qui a décollé vendredi 16 juillet, entrera dans le vif du sujet le 24 juillet, avec Sébastien Kouma au 100 mètres en natation. Suivra l’entrée en lice de son compatriote Seydou Fofana, premier qualifié malien pour les JO, en taekwondo. Quant à Djénebou Danté et Fodé Sissoko, ils devront attendre jusqu’au vendredi 30 juillet, jour du début de la compétition d’athlétisme.

« Seydou s’entraîne à Bamako depuis des jours, après une tournée de préparation dans la sous-région. Les trois autres s’apprêtent depuis la France. Dans l’ensemble, tout va bien. Ils sont tous prêts pour la compétition », assure le chef de la délégation malienne, Alassane Mariko.

Reportés l’année dernière à cause de la pandémie de Covid-19, les JO se tiendront cette année dans la capitale japonaise, mais sans spectateurs.

Aly Asmane Ascofaré

 Cet article a été publié dans Journal du Mali l’Hebdo n°327 du 15 au 21 juillet 2021 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut