› Sport

Reprise Ligue 1 : Les Aigles déjà sur le pont 

La nouvelle saison de Ligue 1 française s’ouvre ce vendredi avec plusieurs internationaux maliens dont les clubs ont des objectifs différents.

C’est le FC Nantes et sa colonie malienne qui ouvrent le bal ce vendredi. Les jaunes donneront le coup d’envoi de la nouvelle cuvée de Ligue 1 sur le terrain de l’AS Monaco, 3ème du dernier exercice. Nantes, qui a évité la relégation de justesse, avance sans trop de certitudes. L’équipe entrainée par Antoine Kombouaré n’a pas beaucoup bougé mais enregistre le retour de prêt du défenseur Molla Wagué, qui vient porter à trois le nombre de Maliens dans l’effectif nantais, avec Charles Traoré et Kalifa Coulibaly. Ce dernier, qui a manqué plusieurs matchs de préparation et était donné partant, est toujours là.

Il devra être efficace pour aider les Canaris dans leur maintien. Objectif partagé avec le RC Lens de Cheick Doucouré et Massadio Haidara. Étonnant au vu des résultats de la saison écoulée, où le club Sang et Or avait terminé 7ème. Les nordistes disputeront leur premier match contre le FC Rennes du tout nouveau capitaine Hamari Traoré.

Le Malien de 29 ans a été promu après le départ de Damien Da Silva, en fin de contrat. Joueur important du dispositif rennais depuis plusieurs années, le latéral droit étrenne de nouvelles responsabilités. Après avoir disputé la première Ligue des champions de son histoire et prenant part à la nouvelle compétition de l’UEFA, la Ligue Europa conference, Rennes prend goût à l’Europe. Hamari et ses coéquipiers, en dépit d’un effectif limité, essaieront de conserver une place européenne.

Le jeune El Bilal Touré n’a pas la même fortune à Reims. En conflit avec son entraineur et ses dirigeants, il souhaiterait changer d’air, mais ces derniers s’y opposent. Arrivé en janvier 2020, il a connu 6 bons premiers mois, ce qui l’a amené à être convoité par de nombreux clubs, notamment l’Olympique de Marseille.

S’il était contraint de rester à Reims, Touré, tout comme Moussa Doumbia devront lutter pour la survie dans l’élite à laquelle est promis les rouges et blancs. De la défense à l’attaque. Au FC Metz, Boubacar Kouyate et Mamadou Fofana, devra défendre sa place en Ligue 1 et cela dès le match d’ouverture de la saison, face au champion de France, Lille.

Boubacar Sidiki Haidara

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut