› Politique

Mopti : L’URD prône l’union lors de sa conférence régionale

L’Union pour la République et la démocratie (URD) a tenu, samedi 7 août, sa conférence régionale de Mopti. Les militants ont rendu hommage à Soumaïla Cissé et appelé à plus d’union face à la polémique qui sévit dans le parti quant au nom du futur candidat à l’élection présidentielle.

Après la brutale disparition de Soumaïla Cissé, qui sera le futur porte-étendard de l’URD à la présidentielle de 2022 ? C’est la question qui taraude tous les esprits et qui a fait installer un semblant climat de discorde et de polémique à l’URD. Les récentes adhésions au parti de Boubou Cissé ainsi que de Mamadou Igor Diarra font planer la suspicion d’une probable candidature de l’un des deux à la présidentielle prochaine, mal perçue par certains qui voudrait voir un  militant de la première heure porter les couleurs du parti. Et c’est face à cette polémique que les cadres du parti ont tous appelé à l’union à Mopti lors de la conférence régionale afin de resserrer les rangs pour les élections générales à venir. « Je me dois de vous dire qu’un débat anachronique s’est installé autour du candidat prochain du parti à la présidentielle. Nous regrettons les propos désobligeants dont ont été victimes certains sur de simples insinuations et de procès d’intention. Des propos condamnables. C’est l’occasion de vous informer qu’au sein de l’URD, les textes du parti encadrent parfaitement la procédure de désignation de candidature à la présidentielle et qu’à cet instant précis, le processus n’a pas encore été enclenché. Arrêtons les  polémiques vaines. L’intérêt de chaque militant dépend de l’unité du parti », a conseillé le Pr.Salikou Sanogo.

Le vice-président du parti a également rendu hommage à Soumaïla Cissé et rappelé une de ces citations invitant à la cohésion au sein du parti. « De beaux jours sont devant nous à condition que nous sachions préserver les acquis. Permettez-moi de vous rappeler ce propos de Soumaïla Cissé qui semble s’adresser à nous aujourd’hui. « N’ayons aucun doute sur le fait que l’attraction actuelle pour notre parti vient de l’image d’union avec laquelle il rayonne aux yeux des populations. Si nous perdons cet appel, nous perdrons et nous ferons perdre les Maliens. S’il vous plaît, arrêtons les polémiques vaines. Faisons en sorte que chaque militante et chaque militant sache que son propre avenir dépend de l’unité du parti. Combattons la discorde comme un mal commun, qui  viendrait décimer la maison commune », a-t-il poursuivi.

Boubou Cissé acclamé

La salle de spectacle Sory Bamba a acclamé Boubou Cissé présent à la conférence régionale. L’ancien Premier ministre, qui a adhéré au parti à la section de Djenné, a été distingué citoyen d’honneur de la commune urbaine de Mopti. « Merci Boubou Cissé d’avoir choisi le parti de ta famille, l’URD. Bienvenue chez toi camarade secrétaire chargé des questions économiques de Djenné », a félicité Amadou Cissé, président de la fédération régionale URD de Mopti.

Boubou Cissé qui a rendu hommage à Soumaïla Cissé a également appelé à l’union et à la cohésion. « En ce jour important de notre fédération et de notre parti, je veux penser à nos défunts. J’ai une pensée toute particulière pour Soumaïla Cissé. Je rends hommage à l’illustre disparu, à l’âme qu’il a donnée au parti et au leadership qu’il a incarné au sein de l’URD. Durant des années, Soumaïla a travaillé à vivifier cette union, il l’a dynamisée et a veillé à ce que chaque militant incarne l’union pour la République et la démocratie », a t-il rappelé.

L’ancien cadre de la Banque mondiale a aussi expliqué aux militants la cause de son adhésion à l’URD. « L’URD est un parti politique où on peut discuter. En outre, sa philosophie et ses directives politiques s’accordent avec mes convictions. C’est aussi un parti politique où militent des hommes et des femmes dont je suis proche, à commencer par son fondateur Soumaïla Cissé, il m’a conseillé et même parfois grondé, mais toujours avec bienveillance. Il y a aussi des membres de ma famille qui sont des militants de premières heures. L’URD est enfin un parti d’ouverture et d’engagement. Voilà quelques raisons qui m’ont poussé à adhérer à l’URD, ma famille politique, ma famille tout court. L’URD est une chance pour le Mali », a-t-il expliqué.

Selon nos informations, un travail de de conciliation est en cours afin de mettre les militants d’accord sur le nom du futur candidat de l’URD à la présidentielle.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut