› Sport

Binga FC: le Petit poucet qui rêve grand

Le Binga FC jouera contre le Monrovia Club Breweries du Liberia en 1er premier tour préliminaire de la Coupe de la confédération de la CAF. Le match aller est prévu entre les 10 et 12 septembre et le retour du 17 au 19 septembre.

En trois minutes, ce 27 juin 2021, le monde s’est écroulé pour le Binga FC. Alors qu’elle menait 2-0 en finale de la Coupe du Mali face au Stade malien, l’équipe de 2ème division s’est inclinée 3-2. Issiaka Samake, son bourreau du jour, a inscrit un triplé, dont 2 penaltys, jugés très litigieux par le Binga et certains observateurs. Un scénario cruel pour les jeunes du club de la Commune V, qui avaient fait de la Coupe leur objectif. En prévision du tour préliminaire à venir et afin que cette désillusion n’ait pas un impact négatif sur le moral des joueurs, les dirigeants ont décidé de leur verser les primes promises en cas de victoire. « Nous n’avons pas eu la Coupe, mais, selon nous, nous avons gagné le match. Étant dans un pays à très forte majorité musulmane, nous avons demandé aux joueurs de prendre les évènements passés comme des faits de Dieu », explique Ousmane Cissé, Président du Binga FC.

En mission

Muni d’une longue vue, le Petit poucet malien se projette déjà vers les phases de groupes de la compétition de la CAF, tout en restant lucide sur la distance à parcourir avant d’atteindre cette terre promise. Il faudra tout d’abord éliminer les Libériens du MC Breweries. L’équipe s’y emploie tant bien que mal, notamment à cause des fortes pluies de ces dernières semaines, qui perturbent sa préparation. « Nous convoquons les joueurs pour deux entraînements par jour. À défaut de pouvoir en faire un le matin, nous le faisons le soir. Nous nous arrangeons au mieux avec le climat », précise le Président. À l’instar de la sélection nationale malienne, le Binga pourrait jouer son match à domicile loin du Mali. Une décision encore officieuse, qui, si elle se confirmait, lui ferait perdre l’avantage du terrain et l’engagerait dans des démarches logistiques pour organiser un repli. Cela ne semble pas effrayer outre mesure M. Cissé, selon lequel ses joueurs sont plus performants en déplacement.

Boubacar Sidiki Haidara

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut