› Politique

Tentative de « coup d’État en cours » en Guinée

Le président Alpha Condé (83 ans), réélu en 2020 pour un troisième mandat, est dans le viseur du Groupement des Forces Spéciales (GPS), une unité d’élite de l’armée guinéenne dirigée par le colonel Mamady Doumbouya, un ancien légionnaire de l’armée française.Des tirs nourris ont réveillé, ce dimanche 5 septembre, le quartier du palais présidentiel Sékoutoureya. Le colonel Mamady Doumbouya, qui tente de renverser le pouvoir d’alpha Condé, est un Malinké (l’une des ethnies de la Guinée)

récemment rentré pour être porté à la tête du Groupement des Forces Spéciales (GPS) créé en 2018.

Dans leur tentative de putsch, les éléments du GPS font face aux soldats de la garde présidentielle assurant la protection du chef de l’Etat, Alpha Condé.

Ce n’est pas la première que ce dernier est visé par une tentative de coup d’État. Il y a dix ans déja, son domicile a subi un assaut.

Alpha Condé est le président de la Guinée depuis 2010. Une révision controversée de la Constitution lui a permis de se présenter et de gagner, avec 59,49 % des suffrages valablement exprimés, l’élection du 18 octobre 2020 devant son rival Cellou Dalein Diallo.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut