Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

France: décès de l’acteur Jean-Paul Belmondo ce lundi

Comme le dirait le média le Parisien, le cinéma  français perd une étoile et le firmament en gagne une. Jean-Paul Belmondo avait un talent qu’il a soigneusement consigné dans le grand livre d’histoire et du cinéma français voire international. Il s’en va à 88 ans laissant derrière lui un riche patrimoine qui ne saurait être côtoyé par la jeune génération.

L’acteur dont l’élégance était devenu un vêtement dans chacune de ses sorties cinématographique, s’imprégnait avec aisance les personnages, les rôles qui lui ont toujours été attribués. Certains l’auraient même coller sur la peau, tout comme des surnoms affectueux que le public se pressait de lui donner . L’on retiendrait parmi bien d’autres Bébel, le Magnifique. A la fois drôle, sérieux, amical, amateur de sport, il avait l’art de manier le théâtre et de faire partie de cette génération du septième art qui aurait marqué les acteurs français, le cinéma, le vieux continent.

Jean-Paul Belmondo, laisse derrière lui un immense héritage au cinéma français : 75 films, 34 pièces de théâtre, une Palme d’honneur au festival de Cannes en 2011 pour l’ensemble de sa carrière, et surtout une panoplie de cascades qui resteront inscrites comme une marque déposée de ce passionné du théâtre et du cinéma.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut