› Politique

Transition : la CEDEAO presse pour le respect strict du délai

Réunis en visioconférence le 8 septembre, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont réclamé la publication d’un chronogramme détaillant le calendrier, les réformes et actions prioritaires à entreprendre notamment la préparation de la liste électorale, le choix de l’organe devant conduire les élections. Les gages donnés par les autorités de la transition au médiateur de la CEDEAO Goodluck Jonathan durant sa visite dans le pays du 5 au 7 septembre ne semblent pas suffire. D’autant que les réformes annoncées pourraient prendre du temps. Le 9 septembre, lors d’une rencontre avec les diplomates accrédités au Mali, le Premier ministre Choguel Maiga a reiteré sa volonté de tenir les assises nationales de la refondation, à l’issues desquelles sera déterminé le chronogramme des élections. Alors qu’il réfutait encore jusqu’alors toute velléité de prolongation de la transition, il a laissé entendre que cela dépendra aussi des assises.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut