› Culture

NF Mama : Les « Quatre fantastiques » du rap

Voilà plus de cinq ans que NF Mama est né. Quatre jeunes qui dépeignent les réalités du quotidien dans un style musical particulier. Le quatuor, l’un des plus en vue au Mali, entend continuer sur la voie des hits.

C’est en 2015 que voit le jour le groupe Nigga Fama (une référence aux fermiers noirs). Il change de nom en 2019 pour devenir NF Mama, « à cause de la connotation esclavagiste du premier nom ». Abdoulaye Barry Doumbia (Young Pap), Abdoul Rahmane Kaba Diakité (Mezto), Mohamed Lagdaf Dicko (Didi Contana) et Mohamed Idrissa Coulibaly (Ganja Morie), cousins ou amis d’enfance, ont été pratiquement élevés ensemble à Bamako. Dès le début, le quatuor s’est forgé une solide notoriété grâce à sa manière particulière de conter les déboires de la société malienne tout en restant « cool ». En témoigne le hit Ghana (2016), mélange de trap et de hip hop (électrique) qui les a fait connaitre. Sur un rythme dansant, les rappeurs décrivent une génération qui s’adonne à la consommation des stupéfiants dans une société où ce phénomène est devenu « ordinaire ». Mais aussi le laisser faire des agents de la douane et de la police, qui y trouvent leur compte. Le succès sera établi avec le single Adi na Badi et les titres Bichouina et Hairai. « Ce dernier tube est aussi l’un des clips iconoclastes du répertoire malien. Il brise les codes de la musique classique malienne, enfermée dans les carcans des considérations traditionnelles et religieuses », explique Ismaël Diabaté alias Gucci, manager du groupe. Ils y déclarent« leur amour du ganja ».

Après six ans d’existence, NF Mama a une discographie riche et variée. Sa célèbre série de mixtapes Old City Boys (OCB, les garçons de la vieille cité) est devenue sa marque de fabrique et OCB1 (2016), OCB2 (2017), Dabanani (2018), OCB3 et OCB4 (2019) et l’album intitulé Memwre, sorti en décembre 2020, plus une trentaine de singles composent son répertoire. NF Mama prendra ensuite une nouvelle dimension grâce à des collaborations avec des artistes de renom comme Sidiki Diabaté, Mylmo, le Guinéen Soul Bang’s et l’Ivoirien Nour, entre autres.

« NF Mama est plus qu’un groupe de rap… Une famille ! C’est à cela qu’est dû leur succès », confie Gucci. L’autre force est la voix de ses éléments, des sonorités diverses et harmonieuses. Mezto et Young Pap ont une voix grave, celle de Gandja Morie est plus standard et Didi a une voix aiguë.

Aly Asmane Ascofaré

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut