Société › Actualités Société

Boissons  énergisantes : quels risques pour la santé ?

San Diego, California, United States - March 6th 2011: This is a photo of 5 different energy drinks (Red Bull, Rockstar, Monster, Amp and Starbucks) in aluminum cans photographed in the studio on a white background. These energy drinks all contain caffeine which acts as a stimulant to the body.

On en voit de toutes les couleurs. Sous des designs attractifs et « virils », ces boisons inondent le marché et attirent la jeunesse malienne, pour se « donner un coup de fouet ». Mais leur consommation non modérée présente des risques sanitaires.

La ruée vers les boissons énergisantes s’explique par leurs vertus antifatigue et pour mieux assoir la concentration. Mais, à y voir de plus près, sur les plans nutritionnel et médical, elles présentent des risques. La plupart contiennent de l’eau, du sucre, des vitamines, de la caféine, de la taurine et des extraits de plante. L’association de la caféine, principe actif du café, et de la taurine, un acide aminé qui joue sur les cellules du cerveau, donne à la boisson une fonction d’excitant. « Ces boissons sont énergisantes du fait de leurs teneurs en caféine et en taurine, qui augmentent la quantité d’énergie dans l’organisme », explique le Dr. Alou Bagayogo, nutritionniste à la Direction générale de la Santé.

Si elles permettent de vaincre les « coups de mou », une consommation non modérée présente des risques sanitaires. D’autant que plusieurs d’entre elles sont interdites aux femmes enceintes. « Si la boisson est consommée modérément, il n’y a pas de problèmes. Dans le cas contraire, cela provoque des troubles cardiovasculaires, des maux de tête, de la nervosité ou de l’irritabilité. Et elles occasionnent aussi des troubles du sommeil chez certains ».

« Ce sont des boisons riches en énergie. Et l’énergie, c’est la calorie. Donc si on en consomme et qu’on ne fournit pas d’efforts, on arrive en situation de surpoids ou d’obésité », renchérit le Dr. Dramane Samaké.

Selon Futura Santé, une distinction devrait être faite entre les boissons énergisantes et les boissons énergétiques. Ces dernières sont recommandées pour les sportifs, afin de « lutter contre la fatigue et la déshydratation durant l’effort » et pour reconstituer les réserves de glucose dans le foie et les muscles. Les boissons énergiques sont composées d’eau, de sucre, de sels minéraux, de vitamines B et d’antioxydants.

Cette distinction est méconnue des jeunes consommateurs maliens, qui s’en donnent à cœur joie et boivent des boissons énergisantes. Les boissons énergisantes ont été interdites en France en 1996, à la suite de rares cas d’AVC et d’arrêts cardiaques. Elles ont été autorisées à la vente en avril 2008, mais la taurine avait été remplacée par un autre acide aminé, avant d’être autorisée trois mois plus tard.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut