Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Tunisie: les états généraux du livre et Congrès mondial des écrivains ouverts ce jeudi à Tunis

Ouvert ce jeudi 23 septembre 2021, les États généraux du livre en langue française se tiennent à Tunis les 23 et 24 septembre. Ces deux journées seront l’occasion de réunir les acteurs du livre du monde francophone autour des problématiques du livre en langue française : auteurs, éditeurs, diffuseurs, distributeurs, libraires, acteurs du numérique, bibliothèques, associations ou syndicats professionnels, organismes ou associations soutenant le livre, institutionnels et professionnels, publics et privés.

Selon Sylvie Marcé, Commissaire générale des États généraux du livre en langue française dans le monde, les objectifs des États généraux du livre en langue française dans le monde, qui se tiennent à Tunis ont pour but de « permettre un large accès au livre et à la lecture pour tous; contribuer à la constitution d’un espace éditorial francophone décloisonné et dynamique, fondé sur la coopération et la réciprocité. » L’objectif est aussi d’améliorer la circulation des livres, des œuvres et des auteurs de langue française; d’ouvrir à la diversité littéraire et intellectuelle en langue française ; d’intégrer les nouvelles opportunités liées au numérique.

Ce sont au moins 300 à 400 participants venant de 26 pays différents qui ont accepté d’intervenir au cours des 25 tables rondes, ateliers ou débats proposés. Pour cette édition, près de 800 acteurs du livre dans 43 pays différents ont déjà été sollicités et invités à apporter leur contribution dans la perspective de ces États généraux. Les plénières qui se tiennent ce jeudi s’articulent autour des enjeux du livre et de la lecture, la situation du livre en langue française dans le monde, le livre scolaire: enjeux et problématique pour les secteurs de l’édition, ainsi que les enjeux économiques du développement du livre en langue française. La journée de vendredi sera sur la même dynamique avec des ateliers et des plénières: objectif trouver des idées fédératrices pour la promotion du livre en langue française.

Au même moment, un Congrès mondial des écrivains de langue française réunira, les 25 et 26 septembre 2021 également à Tunis, sous l’impulsion d’un comité littéraire initié avec Michel Le Bris et coordonné par Leïla Slimani, des écrivains prestigieux de langue française des cinq continents en vue de proposer, dans leur diversité et le respect de leur sensibilité, une vision renouvelée sur l’état de la langue et sa vitalité.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut