› Sport

Stade malien: un air de revanche sur l’histoire

Le Stade malien de Bamako reçoit ce 16 octobre le Horoya AC de Guinée pour la rencontre aller du tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF.

En éliminant le Horoya AC de Guinée, le Stade malien de Bamako ferait coup double. Tout d’abord, il deviendrait le premier club malien à atteindre la phase de poules de la Ligue des champions de la CAF et il se vengerait de la défaite face aux mêmes Guinéens lors du premier tour qualificatif de 2019. Cette fois, les équipes s’affrontent un tour plus haut, aux portes de la compétition reine, pour décrocher l’une des 16 places qualificatives. Un signe indien fait barrage aux équipes maliennes depuis plus de deux décennies. Depuis la désillusion de 2019, les équilibres des deux clubs ont bien changé. Les effectifs ont évolué. Plusieurs cadres des Blancs de Bamako se sont expatriés, dont le gardien Djigui Diarra ou encore le héros de la dernière finale de Coupe du Mali Issiaka Samaké, avec son triplé, qui a posé ses valises au… Horoya AC. Le club de Mamadou Antonio Souare a aussi procédé à une cure de jouvence. Plusieurs « anciens », qui formaient l’ossature de l’équipe, ont quitté le navire.

Changements massifs

Outre les changements au sein de l’effectif, le club le plus titré du Mali a remanié son staff technique avec la nomination mi-août du Français Jean-Christophe Gratepec en remplacement du Malien Nouhoum Diané. Le 3 octobre dernier, l’ancien joueur Cheick Fantamady Diallo, jusqu’alors Coordinateur du club, a été porté à la présidence du Stade malien. Fraichement désigné, il n’a guère fait mystère de l’objectif du club : une qualification pour la Ligue des champions. « Pour cette nouvelle saison, notre premier objectif est d’aller en phase de poule de la Ligue des champions africaine de football. C’est ce qui nous manque. Sinon, au niveau national, nous avons tout eu. L’objectif de tous les Stadistes est au moins la phase de poule de la Ligue des champions africains de football », a-t-il confié lors d’un entretien avec un journal local. Pour cela, les Blancs pourront compter sur l’avantage du terrain. Le match aller se jouera à Bamako avant une manche retour à Thiès, au Sénégal. Cette rencontre a été délocalisée à cause de la situation politique en Guinée.

Boubacar Sidiki Haidara

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut