Société › Environnement

Climat: l’Australie vise la neutralité carbone en 2050

À quelques jours de la  COP 26, qui s’ouvre ce dimanche 31 octobre à Glasgow, en Écosse, l’Australie a déclaré le mardi 26 octobre viser la neutralité carbone en 2050, en vertu des engagements de nombreux États occidentaux pour le climat.

Pays riche parmi les pires élèves en matière de lutte contre le réchauffement climatique, l’Australie est l’un des plus gros exportateurs de gaz naturel liquéfié et le plus grand exportateur mondial de charbon, sur lequel repose une grande partie de sa production d’électricité.

En ciblant la neutralité carbone pour 2050, le pays table sur un plan d’investissement de plus de dix milliards d’euros dans des technologies à basses émissions, comme le solaire et l’hydrogène propres, sans pour autant remettre en cause la production d’énergies fossiles. « Nous n’allons pas cesser de produire du gaz et du charbon, ni d’en exporter. Ce plan n’affectera ni les particuliers, ni les entreprises ou l’ensemble de l’économie, avec des coûts ou des taxes supplémentaires imposés par les initiatives que nous sommes en train de prendre. Cela ne détruira pas d’emplois agricoles ou dans les secteurs minier ou gazier, car ce que nous faisons, ce sont des choses positives », a expliqué le Premier ministre australien Scott Morrison.

Boubacar Diallo

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut