› Économie

EDM SA : de nouvelles acquisitions

La société Énergie du Mali (EDM SA) poursuit ses acquisitions en vue d’augmenter sa capacité de production. Des équipements dont la mise en œuvre courant 2022 devrait permettre de réduire les délestages durant les grandes chaleurs.

Le dernier arrivage des ouvrages d’évacuation permettant à EDM SA de disposer de 8 groupes électrogènes pour la centrale de Sirakoro est effectif. L’acquisition permettra à la société d’augmenter sa capacité de production jusqu’à 100 MW et de renforcer ses moyens propres.

Les ouvrages, qui n’avaient pas été renouvelés depuis 20 ans, contribueront à diminuer les délestages subis par les populations et les industriels. Ces nouveaux équipements sont le résultat d’un partenariat entre le gouvernement et la Banque islamique de développement (BID), pour un coût de 100 milliards de francs CFA.

Mais l’amélioration de l’offre d’électrification et la fin des délestages nécessite de se tourner vers les sources d’énergie renouvelables. Notamment le solaire, dont les potentialités sont encore sous-exploitées au Mali. L’inventaire des énergies renouvelables révèle un potentiel significatif, avec des disparités en fonction des sources. Même si elles n’ont pas été comptabilisées dans les bilans énergétiques, elles pourraient avoisiner les 3%. En deçà des objectifs de la politique énergétique malienne, qui tablent sur au moins 10% dans la production nationale d’électricité.

Le bilan énergétique du Mali révèle également que la biomasse (bois et charbon de bois) représente environ 80% de la consommation énergétique nationale, les produits pétroliers 16%, l’électricité 3% et enfin les énergies renouvelables (autres que l’hydroélectricité) 1%.

Fatoumata Maguiraga

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut