Société › Justice

Mali: la demande de mise en liberté de Issa Kaou N’Djim acceptée

La demande de mise en liberté de Issa Kaou N’Djim  a été acceptée ce mardi (09/11/2021). Le quatrième vice-président du Conseil national de la Transition est sorti de prison et dans la foulée le décret fixant nomination des membres du CNT a été abrogé en ce qui concerne Kaou Djim.

Le quatrième vice-président du Conseil national de transition (CNT), Issa Kaou N’Djim, a été interpellé mardi 26 octobre au soir à Bamako par la gendarmerie sur ordre de la justice, pour «propos subversifs».

Poursuivi pour « Troubles à l’ordre public », Issa Kaou N’Djim a été jugé le 29 octobre 2021. Le Parquet avait requis contre lui 3 mois de prison ferme et rejeté dans la foulée sa demande de liberté provisoire. L’affaire avait été mise en délibéré pour le 3 décembre 2021.

L’immunité parlementaire évoquée par ses avocats n’avait pas été retenue. Mais comme quatrième vice-président du CNT. L’article 62 de la Constitution  permet à l’organe législatif de requérir et d’obtenir la suspension de la détention  ou de la poursuite d’un de ses membres. La résolution demandant la suspension de la détention d’Issa Kaou N’Djim a été  adoptée le 4 novembre dernier et transmise au Gouvernement par le président du Conseil national de la transition.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut